The power of many

Ma Centrale +33 1 83 75 48 52

Tout sur le sujet Marché de l'électricité

Glossaire / Glossaire / Contrôle de l'énergie / Fréquence du réseau / Marché de l'électricité

Régulation du réseau

Régulation du réseauDéfinitionLa régulation du réseau, c'est tout simplement le maintien de la fréquence du réseau à 50 Hz. Cette stabilité s'obtient quand la production et la consommation sont à un niveau égal. Plus facile à dire qu'à faire puisque la consommation n’est pas complétement prévisible. Pouvoir ajuster les niveaux de production ou de consommation à tout moment est donc essentiel pour maintenir la stabilité du réseau. 
Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Energies renouvelables / Marché de l'électricité / Electromobilité

Couplage sectoriel

Qu’est-ce que le couplage sectoriel?DéfinitionLe couplage sectoriel est devenu une sorte de mot à la mode dans les entreprises énergétiques européennes. Le plus souvent, cela signifie remplacer la séparation traditionnelle des secteurs énergétiques de l’électricité, du chauffage et de la réfrigération, des transports et des processus de consommation industrielle au profit d’une approche holistique. Le couplage sectoriel vise à décarboner l’économie nationale en convertissant l’approvisionnement énergétique le plus complètement possible en électricité, pour aboutir finalement à une « société entièrement EnR». Une condition préalable est l’utilisation de tout le potentiel de flexibilité des producteurs et des consommateurs ainsi que le stockage de l’énergie sous ses différentes formes.

Au cours des deux premières décennies du XXIe siècle, les énergies renouvelables ont montré qu’elles sont capables de couvrir une part toujours plus grande des besoins en électricité dans le monde. Il a donc déjà été possible de décarboner une part considérable de l’approvisionnement en électricité. Le principal problème actuel du couplage sectoriel est d’étendre ce succès aux secteurs à forte intensité d’énergie et d’émissions des transports, de l’approvisionnement en chaleur, de l’agriculture et de l’industrie lourde. Le principal objectif économique du point de vue de la protection du climat est donc de répéter le succès des énergies renouvelables sur le marché de l’électricité en couplant tous les secteurs de l’économie qui produisent, consomment et stockent de l’énergie. Ce couplage sectoriel, principalement basé sur l’électricité produite à partir de sources d’énergies renouvelables, devrait permettre d’atteindre un niveau net zéro d’émissions de CO2.

Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Marché de l'électricité / Politique énergétique / Transformation du système énergétique

Marché energy-only

Marché energy-onlyDéfinition

Pour trouver un marché energy-only, il ne faut généralement pas chercher bien loin. Depuis la libéralisation des marchés énergétiques à la fin des années 1990, le marché energy-only s’est en effet établi comme modèle de marché de l’électricité dans de nombreux pays européens. Du point de vue conceptuel, le marché energy-only et le marché de capacité se trouvent aux antipodes l’un de l’autre : le marché energy-only ne rémunère que l’énergie réellement produite, tandis que le marché de capacité rémunère aussi la disposition à produire de l’électricité. 

Afin de garantir la sécurité d’approvisionnement, plusieurs options de flexibilité, par exemple le marché de l’énergie de réglage, complètent le marché energy-only. En outre, il existe souvent d’autres modèles de réglage relatifs à la sécurité d’approvisionnement qui, dans une certaine mesure, copient conceptuellement le marché de capacité.

Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Marché de l'électricité / Politique énergétique / Transformation du système énergétique

CRE

CREDéfinitionLa Commission de Régulation de l’Énergie a un rôle complémentaire à celui de RTE. Elle veille au « bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz naturel » et vérifie que ces derniers soient « en cohérence avec les objectifs la politique énergétique».
Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Bourse de l'énergie / Marché intérieur de l'électricité de l'UE / Marché de l'électricité

Day-Ahead

Marché du jour précédentDéfinitionLe day-ahead trading désigne la négociation d'électricité pour le lendemain, qui ont lieu, par exemple, sur EPEX Spot à Paris (marché spot EEX, la bourse européenne de l'électricité), sur EXAA à Vienne (Energy Exchange Austria), ou dans le cadre de contrats bilatéraux OTC (Over-the-Counter Trading).
Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Transformation du système énergétique / Marché de l'électricité / Production d'énergie décentralisée / EPEX

Marché Intraday

Marché IntradayDéfinitionLe marché intra-journalier ou « Intraday » permet aux acteurs de la bourse de l’électricité de négocier les prix d’achat et de vente durant toute la journée. L’EPEX SPOT, bourse européenne de l’énergie qui réunit les productions d’Allemagne, France, Autriche et Suisse propose ce type de négociation. Cela signifie que, en fonction de l’offre et la demande, les acteurs du marché Intraday vont modifier la quantité d’électricité qu’ils souhaitent vendre ou acheter.

En 2015, l’EPEX SPOT et l’ECC (European Commodity Clearance) sont parvenus à réduire encore plus les délais d’interventions sur le marché Intraday. Il faut par exemple 30 minutes pour qu’une modification soit prise en compte sur le marché Français, Allemand ou Autrichien, contre 45 minutes auparavant. Cela veut donc dire que des modifications peuvent être apportées jusqu’à la dernière demi-heure avant la livraison prévue de l’électricité. L’Intraday est définitivement le marché du quasi-direct. Cependant, lorsque les négociations ont lieu entre deux pays, les délais sont généralement de 60 minutes. 

Le marché Intraday, particulièrement important pour la régulation du réseau électrique, garantit aussi aux producteurs d’électricité de ne vendre leur production que quand cela est nécessaire, et donc, quand les prix sont positifs. Les traders d’électricité comme Centrales Next connaissent très bien l’Intraday et aident les producteurs à obtenir une rémunération la plus juste possible. 

Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Bourse de l'énergie / Marché de l'électricité / Politique énergétique

Marchés de l’électricité

Marchés de l'électricitéDéfinitionUn individu habitant en France consomme en moyenne 7292 KWh d’électricité par an. En parallèle, les derniers chiffres officiels révèlent que les énergies renouvelables (énergie solaire, énergie hydraulique, éolienne ou énergie issue du biogaz) couvrent environ 19% de la consommation finale d’électricité en France. Certaines régions produisent et consomment plus d’énergies renouvelables que d’autres. C’est le cas, par exemple, de la région Rhône Alpes qui a une capacité installée de 10 GW d’énergie hydraulique. Par conséquent, la consommation y est couverte à hauteur de 46% par la production d’énergie renouvelable. Certaines régions ont une demande si élevée que les énergies renouvelables ne représentent qu’entre 1% et 8% de la consommation, comme en Île-de-France, Haute-Normandie, Pays de la Loire ou en Bourgogne. Avant d’arriver jusqu’à chez nous, l’électricité passe par différentes étapes, ou, en quelque sorte, différents marchés. Pour devenir incollable sur ces marchés, voici tout ce qu’il faut savoir, à commencer par le fait que les marchés sont séparés en deux catégories de flux : les flux financiers et les flux physiques.
Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Marché de l'électricité / Bourse de l'énergie / Marché intérieur de l'électricité de l'UE

EPEX SPOT

Qu'est-ce que l' EPEX SPOT?Définition

L’Expex Spot, ou « European Power Exchange » est, comme son nom l’indique, une bourse européenne de l’électricité. Elle réunit et gère les transactions énergétiques de la France, l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse. Ces quatre pays représentent à eux seuls près de 40% de la consommation en électricité en Europe. L’Epex Spot a été créé par la joint-venture entre la bourse française Powernext et la bourse allemande EEX et touche aux marchés de la consommation, de la production et du transport de l’électricité. En 2016, 529 TWh d’électricité ont été négociés à la vente et l’achat sur l’Epex Spot.

Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Bourse de l'énergie / Politique énergétique / Marché de l'électricité

Garantie de capacité

Garantie de capacitéDéfinition

La loi NOME (Nouvelle organisation du marché de l’électricité) du 7 décembre 2010 établit le dispositif du mécanisme de capacité. Le code de l’énergie, aux articles L335-1 et suivants, décrit ce mécanisme de capacité comme suit : « Chaque fournisseur d'électricité contribue, en fonction des caractéristiques de consommation de ses clients, en puissance et en énergie, sur le territoire métropolitain continental, à la sécurité d'approvisionnement en électricité. »

Ainsi, afin d’éviter lors des périodes de grands froids des hivers à venir, toute pénurie d’électricité, chaque fournisseur est responsable de la consommation de ses clients et doit pouvoir justifier de sa capacité à fournir en électricité ses clients, sans provoquer de Black-out.  Ceci est assuré en déclarant à RTE, qui vérifie, valide et enregistre les déclarations, toutes les capacités de production électriques ainsi que les capacités d’effacement de certains consommateurs. De ce fait, RTE, en fonction des prévisions de consommation, est assuré ou non que les périodes de pointes seront couvertes à la fois par des capacités de production suffisantes ainsi que des possibilités d’effacement de la consommation qui réduisent les besoins en électricité pour une période donnée. Ces déclarations de capacités sont appelées garanties de capacité. Celles-ci seront échangeables ou monnayables auprès des fournisseurs sur le marché de capacité. Ceci assurera aux producteurs d’énergies renouvelables qui vendront plus fort que le prix de référence un revenu complémentaire intéressant.

Lire la suite