The power of many

Ma Centrale +33 1 83 75 48 52

Tout sur le sujet Glossaire

Glossaire / Glossaire / Energies renouvelables

Code de réseau

Qu'est-ce que le code de réseau ? Définition

Le code de réseau, également appelé code de transmission ou “grid code”, est l'ensemble des règles utilisées par un gestionnaire de réseau de transport (GRT) pour définir les conditions d'accès au réseau électrique. Dans certains pays, c’est le gestionnaire du réseau de distribution (GRD) qui fixe les règles du réseau électrique au niveau de la basse tension ou de la distribution : il s’agit du code de distribution.

Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Contrôle de l'énergie / Fréquence du réseau / Marché de l'électricité

Régulation du réseau

Régulation du réseauDéfinitionLa régulation du réseau, c'est tout simplement le maintien de la fréquence du réseau à 50 Hz. Cette stabilité s'obtient quand la production et la consommation sont à un niveau égal. Plus facile à dire qu'à faire puisque la consommation n’est pas complétement prévisible. Pouvoir ajuster les niveaux de production ou de consommation à tout moment est donc essentiel pour maintenir la stabilité du réseau. 
Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Centrale électrique virtuelle / Energies renouvelables / Vente directe / Production d'énergie décentralisée

Centrale Virtuelle

Centrale VirtuelleDéfinition

Une centrale électrique virtuelle est une combinaison d’unités décentralisées du réseau électrique coordonnées moyennant un système de régulation commun. Des producteurs d’électricité tels que des installations éoliennes, photovoltaïques, hydrauliques, au biogaz ou de cogénération, des consommateurs d’électricité, des dispositifs de stockage d’électricité et des installations Power-to-X (Power-to-Gas, Power-to-Heat) sont différents types d’unités qui peuvent rejoindre le réseau. Une centrale électrique virtuelle de ce genre vise à commercialiser l’électricité de manière commune et à garantir la flexibilité de l’ensemble des installations globales. Qui peut faire partie d’une centrale électrique virtuelle ? Chaque acteur du marché de l’électricité qui produit, accumule ou consomme de façon décentralisée.

L’ensemble des unités individuelles est dirigé par un système de gestion centrale qui se base sur un algorithme spécial pour coordonner les installations individuelles dans la centrale électrique virtuelle, et pour réagir à l'état du réseau ainsi qu’aux instructions d’émission d’énergie de régulation des gestionnaires des réseaux de transport, exactement comme le fait une grande centrale. De plus, en ce qui concerne le commerce d’électricité, la centrale électrique virtuelle peut répondre efficacement et rapidement aux signaux de prix lancés par les marchés de l’électricité et adapter son mode opératoire selon les besoins.

Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Politique énergétique / Energies renouvelables / Transformation du système énergétique / Contrôle de l'énergie

Trading intra-journalier

Qu’est-ce que le trading intra-journalier ?DéfinitionLe trading d’énergie intra-journalier désigne les achats et les ventes d’énergie en continu par l’intermédiaire d’une bourse d’énergie qui a lieu le même jour que la livraison de l’énergie négociée. En Europe, les plus grandes bourses d’énergie intra-journalières sont l’EPEX Spot (European Power Exchange Spot Market) à Paris et le Nord Pool. Il peut également avoir lieu dans le cadre d’une transaction de gré à gré (OTC), ce qui signifie des contrats hors marché négociés entre les acheteurs et les vendeurs d’énergie. Ce marché est également connu sous le nom de marché d’énergie au gros à court terme, en particulier par opposition au trading d’énergie à long terme sur le marché d’énergie à terme.
Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Centrale électrique virtuelle / Production d'énergie décentralisée / Energies renouvelables

DERMS

Que signifie l’acronyme DERMS ?DéfinitionUn système de gestion des ressources énergétiques distribuées (DERMS) est une plateforme qui permet, avant tout aux gestionnaires de réseaux de distribution (GRD), de gérer leurs réseaux qui sont principalement basés sur des ressources énergétiques distribuées (DER). En l’absence d’une définition commune, un DERMS est donc – selon votre point de vue – quelque chose de similaire ou même identique à une centrale électrique virtuelle (VPP). Le grand public semble être d’accord sur certains aspects clés : DERMS est une plate-forme logicielle qui est utilisée pour organiser le fonctionnement des DER agrégées au sein d’un réseau électrique. L’application DERMS habituelle se trouve au niveau du réseau de distribution. DERMS nécessite généralement une intégration plus complète de divers autres systèmes, tels qu’un système de gestion de distribution (DSM), pour l’intégrer à un service public d’électricité. De plus, un système de gestion des pannes (OMS) ou un système de contrôle de supervision et d’acquisition de données (SCADA) est généralement nécessaire pour accéder à toutes les fonctionnalités de DERMS.
Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Energies renouvelables / Marché de l'électricité / Electromobilité

Couplage sectoriel

Qu’est-ce que le couplage sectoriel?DéfinitionLe couplage sectoriel est devenu une sorte de mot à la mode dans les entreprises énergétiques européennes. Le plus souvent, cela signifie remplacer la séparation traditionnelle des secteurs énergétiques de l’électricité, du chauffage et de la réfrigération, des transports et des processus de consommation industrielle au profit d’une approche holistique. Le couplage sectoriel vise à décarboner l’économie nationale en convertissant l’approvisionnement énergétique le plus complètement possible en électricité, pour aboutir finalement à une « société entièrement EnR». Une condition préalable est l’utilisation de tout le potentiel de flexibilité des producteurs et des consommateurs ainsi que le stockage de l’énergie sous ses différentes formes.

Au cours des deux premières décennies du XXIe siècle, les énergies renouvelables ont montré qu’elles sont capables de couvrir une part toujours plus grande des besoins en électricité dans le monde. Il a donc déjà été possible de décarboner une part considérable de l’approvisionnement en électricité. Le principal problème actuel du couplage sectoriel est d’étendre ce succès aux secteurs à forte intensité d’énergie et d’émissions des transports, de l’approvisionnement en chaleur, de l’agriculture et de l’industrie lourde. Le principal objectif économique du point de vue de la protection du climat est donc de répéter le succès des énergies renouvelables sur le marché de l’électricité en couplant tous les secteurs de l’économie qui produisent, consomment et stockent de l’énergie. Ce couplage sectoriel, principalement basé sur l’électricité produite à partir de sources d’énergies renouvelables, devrait permettre d’atteindre un niveau net zéro d’émissions de CO2.

Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Vente directe / Complément de rémunération / Energies renouvelables

Appels d’offres

Que sont les appels d'offres pour les énergies renouvelables en France ?DéfinitionLa loi de 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte a modifié considérablement le financement dédié au développement d’installations de production d’énergie renouvelable. Au lieu d’une fixe de l’injection, certaines technologies sont promues au moyen d’appels d’offres. Les détails de ces appels d’offres sont spécifiés dans le cahier des charges ad hoc publié par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE).
Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Contrôle de l'énergie / Fréquence du réseau / Energies renouvelables

Fréquence du réseau

Qu’est-ce que la fréquence du réseau ?DéfinitionEn France, comme dans la plupart des autres pays européens, le courant alternatif distribué habituellement aux ménages a une fréquence de 50 hertz (Hz). Ce que l’on sait moins, c’est que cette fréquence donne également des informations sur la relation entre la production et la consommation d’électricité d’un réseau : si la fréquence est trop basse, cela signifie que le réseau manque de courant ; si par contre elle grimpe trop, c’est qu’il y a une quantité excessive de courant dans le réseau. Pour maintenir une fréquence de réseau stable de 50 Hz, il faut un mécanisme d’offre et de demande intelligent, par exemple un système d’énergie de réglage fonctionnel en cas de fréquences trop hautes ou trop basses.
Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Marché de l'électricité / Politique énergétique / Transformation du système énergétique

Marché energy-only

Marché energy-onlyDéfinition

Pour trouver un marché energy-only, il ne faut généralement pas chercher bien loin. Depuis la libéralisation des marchés énergétiques à la fin des années 1990, le marché energy-only s’est en effet établi comme modèle de marché de l’électricité dans de nombreux pays européens. Du point de vue conceptuel, le marché energy-only et le marché de capacité se trouvent aux antipodes l’un de l’autre : le marché energy-only ne rémunère que l’énergie réellement produite, tandis que le marché de capacité rémunère aussi la disposition à produire de l’électricité. 

Afin de garantir la sécurité d’approvisionnement, plusieurs options de flexibilité, par exemple le marché de l’énergie de réglage, complètent le marché energy-only. En outre, il existe souvent d’autres modèles de réglage relatifs à la sécurité d’approvisionnement qui, dans une certaine mesure, copient conceptuellement le marché de capacité.

Lire la suite
Glossaire / Glossaire / Complément de rémunération / Energies renouvelables / Vente directe

Qu’est-ce que le M0 ?

Qu’est-ce que le M0 ?DéfinitionLe M0 (prononcé « m zéro ») est un facteur déterminant pour la vente directe d’électricité renouvelable. Il est égal à la moyenne mensuelle du prix de marché de l’électricité verte et a été instauré par la promulgation de trois arrêtés relatifs au complément de rémunération pour l’éolien, l’hydraulique et la géothermie le 13 décembre 2016. L’article R. 314-46 du code de l’énergie stipule que la Commission de régulation de l'énergie (CRE) effectue les différents calculs nécessaires à la détermination du complément de rémunération versé aux opérateurs de centrales de production.
Lire la suite
... 2 ...