Next Pool
Types d’installations



Prime à l'énergie

La prime à l’énergie est l’une des deux composantes du complément de rémunération ; mécanisme qui rémunère les producteurs d’énergie renouvelable ayant opté pour la vente directe d’électricité à la bourse.

Pour un producteur, cette prime est synonyme de revenus au moins égaux à ceux qu’il pouvait toucher grâce à son contrat d’obligation d’achat avec EDF, comme montré ci-dessous. C’est ensuite avec la prime de gestion que le producteur touchera un réel bonus. Les deux primes en questions sont versées par EDF, tout comme l’est le tarif d’obligation d’achat.

Le complément de rémunération peut être touché par un producteur d’énergie solaire, éolienne, hydraulique ou encore d’énergie biogaz. Chaque filière a ses spécificités, et la prime à l’énergie s’adapte à chacune d’entre elles. Elle est proportionnelle à la production électrique d’une installation : plus le producteur injecte sur le réseau, plus la prime à l’énergie sera élevée. Sa valeur absolue dépend également du prix moyen (prix positifs ou nuls) auquel s’est vendue l’électricité sur les marchés sur une période temps donnée (par exemple 1 mois). Elle est donc variable, versée mensuellement : son montant peut changer d’un mois sur l’autre.

Le dernier facteur à prendre en compte est le coefficient de dégressivité. Ses valeurs sont  déterminées par les  arrêtés d’application du complément de rémunération, parut en grande partie au printemps 2017. 

  • En bref, la primé à l’énergie vient donner un petit coup de pouce, pour assurer au propriétaire d’installation d’énergie renouvelable qu’il ne gagnera jamais moins qu’avec son ancien tarif d’obligation d’achat.