Next Pool
Types d’installations



Agrégateur

« Réunir en un tout des parties distinctes ». C’est ainsi qu’est défini le verbe « agréger » dans le dictionnaire.

Mais qu’est-ce donc que le métier d’agrégateur ?
C’est une profession nouvelle qui est née du besoin d’équilibrer l’offre et la demande en électricité sur le réseau électrique. En effet, avec l’intégration de sources renouvelables sur le réseau, dont certaines sont dites « fatales » (dépendantes des conditions météorologiques et donc moins stables que les énergies conventionnelles), la stabilité du réseau électrique est mise à rude épreuve. A la clé du déséquilibre : un black-out, une zone voire une région sans électricité. Le besoin d’un acteur capable d’administrer les injections décentralisées sur le réseau n’a donc cessé d’augmenter. C’est là qu’interviennent les agrégateurs, comme Centrales Next. L’agrégateur est l’intermédiaire entre le producteur d’électricité et le marché de l’électricité. C’est lui qui, après avoir acheté la production d’une installation partenaire, la revend soit directement à des clients soit à la bourse de l’électricité. La grande majorité de ces nouveaux acteurs travaille en exclusivité avec des producteurs d’énergies renouvelables.

Dépendant de sa maturité, l’agrégateur est aussi un administrateur de flexibilité. Il travaille aussi bien sur l’augmentation et l’effacement de la production que sur l’augmentation et l’effacement de la consommation d’un site donné. La flexibilité est la capacité que des centrales ou des sites ont de moduler leur production ou leur consommation, à la hausse ou à la baisse. Cependant, jouer sur la flexibilité d’une seule installation n’est pas suffisant pour que cela soit valorisé. C’est pourquoi l’agrégateur doit réunir la production de plusieurs centrales électriques.

L’agrégateur a besoin de pouvoir administrer, en collaboration avec ses clients, la flexibilité des centrales. Certains d’entre eux ont créé un outil qui leur est propre afin de faciliter leur travail et d’avoir des informations en temps réel sur les centrales qu’ils administrent. Centrales Next, par exemple, a créé sa centrale virtuelle appelée «  Next Pool ». Celle-ci peut faire cohabiter des centrales éoliennes, solaires, hydrauliques ou même de biogaz. Grâce à une centrale virtuelle, un agrégateur a une vue d’ensemble sur les centrales qu’il administre, mais il peut également obtenir des informations spécifiques à chaque installation. Tout y est centralisé et il ne faut que quelques minutes entre le moment où l’agrégateur décide de stopper la production d’une centrale car elle n’est pas nécessaire et le moment où elle est belle et bien stoppée. Pour établir une communication entre les centrales de production et la centrale électrique virtuelle, l’agrégateur installe pour chaque installation des capteurs voire des interfaces de communication plus complexes, comme la Next Box de Centrales Next.

Pour aller plus loin, informez-vous sur les marchés sur lesquels l’agrégateur est un acteur incontournable :
• Le marché de l’énergie
Le marché de capacité
Le marché de garantie d’origines

Tous les producteurs d’énergies renouvelables qui sont sous tarif d’obligation d’achat, sous contrat de vente directe avec complément de rémunération ou hors d’obligation d’achat peuvent nouer contact avec un agrégateur.
Vous souhaitez savoir si vous pouvez contribuer à la stabilité du réseau ? Demandez-nous.